L'absurde|

Hamlet devient lucide

En découvrant l’aspect tragique de nos vies, Hamlet devient lucide et clairvoyant.
Il découvre une vérité fondamentale qui est : la mort, les limites et la finitude de l’être humain.

Comme Sysiphe qui ne cesse de rouler son rocher le long de la montagne alors qu’il sait que ce dernier va rouler jusqu’en bas et qu’il va devoir recommencer son ascension jusqu’à sa mort, Hamlet a pris conscience de l’absurdité de la vie et essaie de vivre avec. 

Comme l’illustre Camus dans « Le mythe de Sysiphe » ou « l’Etranger »,  la conscience de l’absurde est une victoire. Il faut abandonner toute illusion de réussite et vivre sa vie sans espoir.  Ceci étant différent du désespoir et du suicide — qui au contraire, serait un signe de manque de force face au « rien ».¹

¹ Dossier pédagogique « Hamlet » saison 2018-2019, Jean Vilar

Proposer une référence culturelle

(0)
Hamlet →